Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

fonctionnement_d_un_ecran_tactile

Comment fonctionne un écran tactile?

L’écran tactile est devenu populaire assez rapidement suite à la sortie du premier appareil tactile de Apple en 2007, le iPod touch, dont la popularité a continué, en passant vers le iPhone, et ce… jusqu’au iPhone 7. Ces appareils furent innovatifs et très amusants avec ses fonctionnalités et capacités avec l’écran tactile, alors que l’on ne fait que transmettre des signaux en touchant un morceau de verre. Comment ce signal se répand-t-il?

Tout d’abord, il existe 2 types d’écran tactile :

1. Écran résistif

  • Écran qui fonctionne par la détection d’un point de pression, souvent accompagné d’un stylet;
  • Avantage : Faible coût de fabrication;
  • Désavantage : L’écran s’use rapidement.

2. Écran capacitif

  • Écran qui fonctionne par la détection d’un élément conductible, comme le doigt, souvent retrouvé sur le téléphones intelligent;
  • Avantages : S’use moins, peut détecter plusieurs points de contact et se retrouve sur des écrans de plus grande taille et meilleure résolution;
  • Désavantages : Coût de fabrication plus élevé, peut ne pas fonctionner avec un stylet.

Ce qui est commun entre ces deux écrans est que l’écran fonctionne sur une « grille », soit une carte de l’écran qui sert à déterminer l’endroit où le contact se fait. Dans le cas de l’écran résistif :

Le contact se fait sur une série de fils croisés en carrés, soit les fils verticaux (position x) et horizontaux (position y). Le point de pression crée un passage de courant électrique aux fils x et y, qui déterminent la position du contact que l’appareil analyse et démarre l’action en conséquence.

Malheureusement, l’écran résistif ne peut analyser 2 points de pression en même temps, sinon quoi il recalcule les 2 points de pressions comme étant un seul, par exemple le point milieu entre les deux contacts, supposant que le signal des deux points devient une somme des voltages des deux coordonnées, et cause un conflit par rapport à l’interprétation de ces données.

Pour ce qui est de l’écran capacitif :

Un courant continu circule sur l’écran, ce qui crée ce qu’on appelle un champ électrique. Ce phénomène représente le comportement des électrons dans un environnement, notamment la direction que celui-ci prend dans la situation où, dans ce cas-ci, passe dans l’écran. Sans contact du doigt, le courant passe dans l’écran selon un chemin normal, qui ne cause aucun signal de touché à l’appareil.

Une fois le contact du doigt, qui peut transporter une charge électrique, le passage des électrons se voit perturber, puisque le doigt représente une nouvelle voie accessible pour atteindre sa destination, ce qui cause une perturbation du champ électrique normal de l’écran. L’appareil va donc déterminer les coordonnées auxquelles le champ électrique est perturbé, et déclencher l’action de l’appareil en conséquence de celles-ci.

Cet écran supporte le « multi-touch », soit de gérer plusieurs points de contact sur l’écran, supposant que l’écran peut gérer plusieurs perturbations du champ électrique, soit plusieurs points de contact sur l’écran.

Sources :

Couleur Science (EU)

Futura-Sciences

InterfaceTactile.com

L'écran tactile : comment ça marche?

fonctionnement_d_un_ecran_tactile.txt · Dernière modification: 2019/04/05 14:07 par 1469127