Outils pour utilisateurs

Outils du site


refroidissement_liquide_pc

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
refroidissement_liquide_pc [2020/05/23 03:47]
marc
refroidissement_liquide_pc [2020/05/23 03:48] (Version actuelle)
marc
Ligne 23: Ligne 23:
 Pour déplacer ce liquide, la boucle comprend au moins une pompe à eau. La pompe en tant que tel est plus ou moins identique à celui d’un aquarium. Elle permet de déplacer l’eau en rotation à travers toute la boucle, car la chaleur ne se déplacerait pas suffisamment vite d’elle-même si l’eau restait stationnaire. La pompe doit être suffisamment puissante pour déplacer le volume d’eau et vaincre la résistance causée par les radiateurs principaux et les petits radiateurs dans les blocs. {{ :​watercooling3.jpg?​200|}} Pour déplacer ce liquide, la boucle comprend au moins une pompe à eau. La pompe en tant que tel est plus ou moins identique à celui d’un aquarium. Elle permet de déplacer l’eau en rotation à travers toute la boucle, car la chaleur ne se déplacerait pas suffisamment vite d’elle-même si l’eau restait stationnaire. La pompe doit être suffisamment puissante pour déplacer le volume d’eau et vaincre la résistance causée par les radiateurs principaux et les petits radiateurs dans les blocs. {{ :​watercooling3.jpg?​200|}}
  
-//​Figure ​4: Un bloc de refroidissement pour le CPU//+//​Figure ​3: Un bloc de refroidissement pour le CPU//
  
 {{:​watercooling4.jpg?​200|}} {{:​watercooling4.jpg?​200|}}
-//​Figure ​5: Un bloc de refroidissement adapté pour une carte graphique//+//​Figure ​4: Un bloc de refroidissement adapté pour une carte graphique//
  
 À la place d’un ventirad, l’utilisateur remplace le ventirad attaché sur le CPU ou celui de sa carte graphique par un bloc de refroidissement liquide. Ce bloc est en contact avec la ou les sources de chaleurs (le CPU ou le GPU, la mémoire vidéo, voire la mémoire vive du système, le chipset et les VRM des cartes mères) et permet de la transférer dans le liquide, qui passe juste à côté. On installe un bloc sur tout composant que l’on veut inclure dans la boucle. Bien évidemment,​ seul le CPU et le GPU en vaut habituellement la peine, à l’exception du VRM pour des surcadençages intenses. À la place d’un ventirad, l’utilisateur remplace le ventirad attaché sur le CPU ou celui de sa carte graphique par un bloc de refroidissement liquide. Ce bloc est en contact avec la ou les sources de chaleurs (le CPU ou le GPU, la mémoire vidéo, voire la mémoire vive du système, le chipset et les VRM des cartes mères) et permet de la transférer dans le liquide, qui passe juste à côté. On installe un bloc sur tout composant que l’on veut inclure dans la boucle. Bien évidemment,​ seul le CPU et le GPU en vaut habituellement la peine, à l’exception du VRM pour des surcadençages intenses.
  
 {{ :​watercooling5.jpg?​200|}} {{ :​watercooling5.jpg?​200|}}
-//​Figure ​3: Un bloc de refroidissement adapté pour certains modèles de mémoire vive système//+//​Figure ​5: Un bloc de refroidissement adapté pour certains modèles de mémoire vive système//
  
 Pour enlever de la chaleur du liquide, on utilise des radiateurs, qui fonctionnent de façon similaire à ceux d’un système de refroidissement à l’air. Le liquide passe à travers le radiateur, qui va transférer l’énergie dans les ailettes à l’extérieur pour réchauffer l’air ambiant. Des ventilateurs d’ordinateur s’occuperont d’accélérer l’opération. Pour enlever de la chaleur du liquide, on utilise des radiateurs, qui fonctionnent de façon similaire à ceux d’un système de refroidissement à l’air. Le liquide passe à travers le radiateur, qui va transférer l’énergie dans les ailettes à l’extérieur pour réchauffer l’air ambiant. Des ventilateurs d’ordinateur s’occuperont d’accélérer l’opération.
refroidissement_liquide_pc.txt · Dernière modification: 2020/05/23 03:48 par marc